#5 – Pose des questions au client ! Fais bouger tes idées

Suite de notre série d’article technologie dédiée aux méthodes dite « start-up ». Une des choses qui distingue très fort une startup est qu’elle réalise ce que l’on appelle du « direct-testing ». En gros, à l’étape même de la conception, lors des premiers mock-up et bien avant que cela ne soit un prototype « abouti » la start-up va demander l’avis des ses clients, et ça c’est la clef du succès !

Poser des questions à ses clients est la solution idéale pour avoir un projet qui répond à leurs attentes !
Poser des questions à ses clients est la solution idéale pour avoir un projet qui répond à leurs attentes !

Introduction : les études de marché

Ce que j’écris dans cet article est légèrement différent de la méthode traditionnelle de l’étude de marché. Cette méthode consiste en préparer des formulaires, à laisser très peu de questions ouvertes pour pouvoir faire des analyses quantitatives selon le type de personne qui a répondu (Analyses croisées).

A mon sens, à moins de viser, comme les toutes grandes entreprises, des masses de personne importantes et de devoir choisir entre l’emballage n°1 et l’emballage n°2, l’investissement dans de grandes enquêtes est très difficile à rentabiliser ou les résultats difficiles à analyser.

Pour ma société complémentaire, Aux Merveilles d’Alice, j’avais fait un formulaire online de plusieurs questions, une 100e de personne avaient répondu à l’enquête, et au final, je n’en avais rien retiré.

L’important aussi, c’est de demander l’avis des futurs clients et utilisateurs car développer son projet « dans son coin » en pensant « que c’est mieux », c’est le meilleur moyen d’avoir un « flop » ou de passer à côté d’évidences car on était trop « le nez dans le guidon ».

Des fois, mettre en vente son produit si ça mise en vente n’engrange presque pas de frais, est le meilleur moyen de voir comment le public répond.

Stade des idées : Poser les bonnes questions

question-mark-blocks

Tu es à un stade où « le produit » ou « le service » n’est pas encore définit, je te conseille de poser, à quelques clients ou prospect identifiés (sans les influencer) :

Quel est votre [type de produit ici] idéal ?

 

Quels sont les problèmes que vous rencontrez actuellement quand vous [situation] ?

En faisant parler ton interlocuteur de manière qualitative, sans restrictions techniques, ni d’a priori, celui-ci te donnera plein d’idées ou de fonctionnalités à ajouter à ton produit.

Ton interlocuteur te parlera avec plein de bon sens, mais cela ne veut pas dire que cela sera facile à mettre en place techniquement après !

Exemple « tout bête » : J’aimerai que mon café soit prêt le matin quand je sors du lit.

  • Quand lancer le café ? (ni trop tard, ni trop tôt) sur base d’une minuterie ? sur base de la lumière dans la chambre à coucher ? sur base de la montre qui mesure les battements cardiaques ?
  • Comment mettre la tasse dans la machine ?
  • Comment s’assurer qu’il y a dosettes/grains en suffisance…
  • Comment faire le week-end ?

Pour aller plus loin, voici une liste de site que tu peux visiter

Stade des essais: Retourner vers le public cible

product-prototyping-process-1

Alors, tu as un premier « jet » ou idée (pas du tout peaufiné de préférence, pour pouvoir inclure les nouvelles idées des clients) : tu le montres à des clients !

Alors là, faut être bien préparé :

  • Ne pas montrer à des amis ou des parents (ils seront trop gentils)
  • Essayer de mettre en évidence les « problèmes » (quand le client demande comment faire ça ou ça, ce n’est pas normal, quand son visage cherche quelque chose non plus). Éventuellement, tu peux filmer les essais.
  • Accepter de tout jeter ! C’est le plus dur en général, surtout quand on s’est investi énormément (moralement et en terme d’argent) et que l’on se rend compte que cela ne convient pas.
  • Essayer d’avoir un regard critique sur ce que l’on a produit !

Pour bien faire, le faire à quelques personnes au début, et plus tu te rapproches d’une version plus complète, tu demandes à plus de monde !

Au moment ou tu fais les prototypes (qui peuvent être faits en impression 3D ou en réel), n’hésite pas à déjà te renseigner aussi sur le « coût de fabrication ».

Pour le moment, j’ai eu de super bon résultats avec ma question unique « Combien seriez-vous prêts à payer pour ces pots modulaires ? »

Stade du lancement : les études de marché

shma sur le marketing illustr avec des personnages

Quand ton produit est fini, demande encore quelques avis à des clients. Surtout les premiers « early-adopter » !

Si tu veux savoir si tes clients sont satisfaits, essaie cette question : http://www.strategemarketing.com/comment-mesurer-la-satisfaction-des-clients-une-seule-question-suffit/

Enfin, quand tu dois « optimiser » ton projet, n’hésite pas à te lancer dans des essais de plus grande envergure éventuellement quantitative.

Cette méthode d’aller poser les questions directement au client, de préférence en face-to-face, est valable pour plein de points relatifs à une entreprise ou un projet ! Plutôt que de faire des recherches sur des mots clefs longues et fastidieuses, pose la question directement à tes clients !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

One thought on “#5 – Pose des questions au client ! Fais bouger tes idées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s