Découvrez l’écosse avec les 5 conseils de Dominique Thewissen !

Dominique_profil
Dominique à une activité F.A.R.

Aujourd’hui, je vous invite au voyage tout en profitant de l’occasion pour vous faire découvrir une personnalité pleine d’enthousiasme : Dominique Thewissen. Ce petit bout de femme (pas si petit que ça), plein d’énergie, est une passionnée de l’écosse qu’elle vous invite à découvrir un peu plus loin dans l’article.

Dominique Thewissen

Dominique a craqué sur un sac à main lors de la dernière activité FAR (créapéro)
Dominique a craqué sur un sac à main lors de la dernière activité FAR (créapéro)

J’ai eu la chance de rencontrer Dominique grâce à une activité du réseau FAR (femmes actives en réseau)! Elle vous dit qu’elle n’est pas entrepreneuse, comme si ça faisait d’elle quelqu’un de peu intéressant… Et bien, c’est loin d’être le cas. Dominique est pleine d’énergie, elle est super souriante et un peu délurée ! Il est super facile de discuter avec elle et vous avez un peu l’impression de la connaître depuis toujours. Elle est passionnée de l’écosse comme vous le découvrirez par après. Sa vie professionnelle est à l’ULg où elle travaille à l’amélioration continue et à l’auto-évaluation des services… Tout un programme 🙂 !

Ses qualités :

  • Pleine d’humour
  • Super sympa, abordable et souriante,
  • Généreuse
  • Enthousiaste, elle partage un MAX les activités des autres, participe aux études de marché, …

Grande passionnée de l’écosse, Dominique vous livre ses petits secrets ainsi que de superbes photos de cette région de l’Europe assurément à découvrir !


L’Écosse, 5 conseils pour profiter de ce coin d’éternité

« Mon premier souvenir d’Écosse, c’est d’abord le train Glasgow-Oban, cet espèce de tortillard qui pendant 3h m’a donné un aperçu de cette merveilleuse Écosse, de ses lacs, de ses châteaux. C’est ensuite ce fabuleux soleil couchant sur l’endroit de camp que nous visitions pour y revenir l’été avec nos scouts, entre la mer et les montagnes des lands of Lorn. C’est enfin et surtout le merveilleux accueil des Écossais qui nous ouvraient leur porte et n’allaient plus jamais la refermer…..

Voilà pour un premier contact, un premier émerveillement, un coup de foudre.. qui dure encore ! » – Dominique Thewissen

1- A vivre : la météo écossaise

Les écossais aiment à dire que l’on peut vivre les 4 saisons sur une journée……ils n’ont pas tort, on entame une ballade sous la pluie, on la termine avec un coup de soleil !! Equipez-vous de K-way et de bottes et n’hésitez pas à visiter les nombreux magasins d’équipement de randonnée, vous y trouverez votre bonheur.

Surtout, n’ayez pas peur des nuages, ils vous procureront des « moments d’éternité » quand un rayon de soleil les transpercera et viendra frapper la tour d’un château, l’eau d’un loch ou simplement un champ de bruyères.

This slideshow requires JavaScript.

2- A gouter : le tea-time

« J’ai découvert, en Ecosse, le pire ennemi des bonnes résolutions diététiques… » – D.T.

Le « millionaire shortbread » est une véritable tuerie, un bonheur à déguster lentement en savourant une chaleureuse cup of tea. Imaginez un biscuit sablé (au bon beurre salé), recouvert d’une couche gourmande de caramel puis de la petite touche de chocolat au lait…..mmmh

Tea-Time avec "millionaire shortbread"
Tea-Time avec « millionaire shortbread », j’espère que vous avez mangé avant de lire cet article !

3- A boire : les boissons écossaises

Bière à base de gingembre !
Bière à base de gingembre !

Deux boissons à ne pas louper, d’une part, « l’autre boisson nationale de l’Ecosse » à savoir l’Irn Bru, une espèce de limonade orange, au goût indescriptible, qui fait fureur chez les gamins …et même chez les plus grands. Et surtout la Crabbies, une  alcoholic ginger beer, en gros pour les profanes la version alcoolisée du Canada dry, une boisson au goût exotique de gingembre. Un vrai plaisir à déguster dans un pub ou ailleurs.

4- A visiter : Oban

Oban, la ville "coup de coeur" de Dominique - Ecosse - Voyages
Oban, la ville « coup de coeur » de Dominique

Oban, la porte des Hébrides, le port d’où partent les ferries qui desservent les îles dont les magnifiques Ile de Mull et celle toute petite d’Iona. Une ville au style victorien, avec de beaux bâtiments et une magnifique baie. Quel plaisir de se balader le long du port et savourer la vue sur la ville depuis le bout de la jetée. Mais Oban, c’est aussi un arrière pays de collines et de petites single track (route à voie unique) où l’on croise des moutons, des randonneurs et où, au détour d’un virage, un merveilleux panorama s’offre à vous. Un petit conseil lors des balades en voiture sur ces routes, ne soyez pas surpris de voir une barrière en plein milieu: sortez de la voiture, ouvrez là, traversez là et surtout n’oubliez pas de la refermer histoire de ne pas être responsable d’une invasion de mouton.

5- A fuir : les Midges

Culicoïdes impunctatus ou moustique écossais….un véritable fléau. Vous êtes là, tranquille, à vous délecter du magnifique paysage qu’offre un petit loch et paf vous voilà assailli sans crier gare par une horde de bestioles particulièrement voraces…une seule solution s’offre à vous, celle de la fuite….parce que, hormis porter une tenue qui vous fera ressembler à un apiculteur, il n’y a rien à faire….même les produits répulsifs locaux ne sont pas efficaces à 100%.


 

J’espère que ça vous a plu, je tiens à remercier Dominique qui nous propose ses précieux conseils et je propose de terminer par un petit diaporama de photos qu’elle a prises lors de son dernier séjour en 2014 !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Google photo

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s