Impression 3D ! Comment faire des fichiers 3D ?

Fichier 3D issu de http://shapeshifter.io/
Fichier 3D issu de http://shapeshifter.io/

Cela fait maintenant quelques mois que je vous parle avec enthousiasme de l’impression 3D. C’est révolutionnaire et ça permet de transformer un « fichier » en objet ! Trop cool n’est-ce pas, mais ce fameux fichier, comment le crée-t-on ? Comment transformer votre idée quelle-est-trop-cool-dans-votre-tête en un fichier que vous allez pouvoir imprimer ! La réponse, c’est dans cet article !

Les conseils

Ce n’est pas tout d’avoir une idée dans son esprit ; avant de la dessiner en 3D, faites quelques croquis à la main « levée » pour mieux visualiser. Certains font même leur créations en pâte à modeler préalablement pour mieux se rendre compte des formes en 3D avant de les dessiner. De plus, veillez à toujours respecter les « requis » du matériaux ! En effet, ces fichiers 3D sont faits dans le but d’avoir à la fin un objet dans les mains ! Les épaisseurs trop fines, les pointes exacerbées, les trop petits détails, risqueraient de « disparaître » à l’impression selon la technique utilisée ou simplement de vous blesser par la suite, alors autant éviter !

Les fichiers

Alors, le type de fichier le mieux accepté au travers de toutes les imprimantes 3D ainsi que par les différents fournisseurs de service (dont je vous parlais le mois dernier), c’est le STL. (extension .STL). Ce format est généralement un format d’exportation standard des différents programmes que je vais vous décrire après. Notez que celui-ci approxime votre modèle 3D en petites facettes triangulaires (voir exemple ci-après). Et que plus la qualité de votre « export » est bonne, plus la qualité du résultat est belle. Cependant, votre fichier peut vite devenir beaucoup trop lourd pour être gérable (un fichier > 10 Mo ça peut être beaucoup).

La transformation d'un fichier 3D lors de l'enregistrement en STL peut conduire à un aspect
La transformation d’un fichier 3D lors de l’enregistrement en STL peut conduire à un aspect « anguleux » si les paramètres ne sont pas bien choisis.

Les programmes pour les Mécanos

Si vous voulez faire des engrenages ou des pièces montées et que les assemblages complexes et les taraudages ne vous font pas peur, voici la suite de logiciel, à laquelle vous être peut-être par ailleurs déjà habitués :

  1. Catia
  2. Solidworks
  3. Autocad
  4. (gratuit) 3D Tin
  5. (gratuit) Tinkercad
  6. (gratuit) 123D

Tous ces logiciels vous permettent d’exporter votre fichier au format STL sans trop de difficulté. Une partie permet même de régler la qualité de vos fichiers ! Que demander de plus ? De la convivialité et un côté plus artistique, du moins, c’est mon avis.

Points forts :

  • Travail en 3D « solide »
  • Export de bonne qualité

Points faibles :

  • Programmes peut intuitifs
  • Difficiles à prendre en main
  • (pour les payants) Coût rédhibitoire (la licence tourne pas loin des 5000€).

Les programmes pour les Artistes Sculpteurs

Si vous aimez travailler la « pâte à modeler » et que vous êtes équipés d’une tablette graphique, cette solution sera celle que vous devriez préférer. Ces programmes qui imitent le travail de la pâte à modeler sont très intuitifs et adaptés aux formes « organiques ».

  1. (gratuit) Sculptris
  2. Zbrush
Exemple de réalisation possible via ce genre de logiciel / Zbrush / Pixologic

Points forts :

  • Intuitif
  • Convivial

Points faibles

  • Fichiers volumineux et parfois « corrompus »
  • Pas toujours évident de faire une forme « de base ».

Les programmes pour les Geeks

Alors, il est possible de « coder » un fichier 3D. Ce logiciel, libre bien entendu s’appelle OpenSCAD.

Résultat avec OpenSCAD / Fait par Sylvain Chêvremont.
Résultat avec OpenSCAD / Fait par Sylvain Chêvremont.

Les programmes pour les touche-à-tout !

En plus des solutions « web » pour faire des fichiers 3D de tout type. Vous trouverez tout plein de solutions « dédiées » et faciles à prendre en main !

Conclusion

Beaucoup de possibilités pour réaliser les fichiers 3D, mais toutes prennent du temps : à la fois pour réaliser le fichier et pour apprendre les logiciels. Le mois prochain, je vous parle d’une autre méthode pour faire des fichiers 3D : un scanner 3D (ou un appareil photo) ! J’aborderai aussi le sujet des « banques » de fichier 3D directement disponibles !

Suivez ma page facebook et n’hésitez pas à me demander des conseils ou des idées ! J’y répondrai avec plaisir !

2 thoughts on “Impression 3D ! Comment faire des fichiers 3D ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

You are commenting using your Google account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s