Impression 3D : 3 techniques pour faire du plastique !

Le mois dernier je vous parlais du grand principe de l’impression 3D : ajouter de la matière couche par couche ! Aujourd’hui, on va aller plus en détails dans les techniques qui permettent de faire des pièces en plastique via 3D printing !

Les pièces en plastiques sont les plus courantes en impression 3D car il y a plusieurs défis : le matériau doit être facile à « s’auto-ajouter » pour faire des couches continues et il doit « coller » à la couche précédente.

L’extrusion d’un fil de plastique (en fusion).

Cette méthode est celle la plus couramment utilisée dans les imprimantes 3D libres, gratuites et/ou à monter soit-même ! La raison : le principe est simple : on fait fondre un fil de plastique que l’on dépose sur la surface à fabriquer.

Schéma de principe de l'impression 3D via extrusion d'un fil. Matériaux possible : ABS, PLA
Schéma de principe de l’impression 3D via extrusion d’un fil. Matériaux possible : ABS, PLA.
Schéma de principe de l'impression 3D via extrusion d'un fil. Matériaux possible : ABS, PLA : schéma de www.i.materialise.com.
Schéma de principe de l’impression 3D via extrusion d’un fil. Matériaux possible : ABS, PLA : schéma de http://www.i.materialise.com.

Quelques vidéos qui montrent le principe en action :

Avantages : solide, fonctionnel, peut fonctionner avec du plastique à base de maïs, couleurs possibles (1 couleur/pièce).

Inconvénients : aspect rugueux, épaisseur des couches importantes = épaisseur du fil, besoin de support si le porte-à-faux est très important, peu de petits détails.

Exemple de pièce réalisée en ABS via la méthode du fil extrudé.
Exemple de pièce réalisée en ABS via la méthode du fil extrudé.

Fusion de poudre plastique via un laser

Cette méthode permet d’obtenir des pièces de meilleure qualité (finition) en partant de poudre plastique. Cette poudre est fondue aux endroits voulus pour être figée à la pièce.

Schéma de principe de l'impression 3D via frittage (laser sintering). Matériaux : polyamide (le plus courant).
Schéma de principe de l’impression 3D via frittage (laser sintering). Matériaux : polyamide (le plus courant).
Schéma de principe de l'impression 3D via frittage (laser sintering). Matériaux : polyamide (le plus courant).
Schéma de principe de l’impression 3D via frittage (laser sintering). Matériaux : polyamide (le plus courant). Image provenant de http://www.i.materialise.com

Quelques vidéos qui montrent le principe en action :

Avantages : solide, fonctionnel, aspect pièce sablée, couleurs possibles (1 couleur/pièce), pas de supports nécessaires, petits détails possibles (et solides), pas trop cher.

Inconvénients : aspect non-brillant.

Exemple de pièce réalisée en Frittage polyamide (laser sintering).
Exemple de pièce réalisée en Frittage polyamide (laser sintering).

Polymérisation d’une résine liquide via un laser (UV)

Cette méthode est la première technologie de réalisation qui a été utilisée pour le prototypage rapide. Cette méthode qui part d’une résine liquide permet une très bonne résolution (couches très fines), cependant les pièces créés n’ont pas de bonnes propriétés mécaniques (tenue au choc, résistance).

Schéma de principe de l'impression 3D via stéréolithographie. Matériaux : résine transparente, résine haut détails, ... .
Schéma de principe de l’impression 3D via stéréolithographie. Matériaux : résine transparente, résine haut détails, … .
Schéma de principe de l'impression 3D via stéréolithographie. Matériaux : résine transparente, résine haut détails, ... . Image provenant de www.i.materialise.com
Schéma de principe de l’impression 3D via stéréolithographie. Matériaux : résine transparente, résine haut détails, … . Image provenant de http://www.i.materialise.com

Quelques vidéos qui montrent le principe en action :

Avantages : pièces d’aspects : joli finition, brillante, transparente, petits détails possibles (mais cassants)…

Inconvénients : supports nécessaires, pièces cassantes, sensibles aux UV.

Exemple de pièce réalisée en stéréolithographie en résine transparente.
Exemple de pièce réalisée en stéréolithographie en résine transparente.

Voilà, j’espère que ça vous a plu comme petite introduction aux différentes techniques qui permettent de faire des pièces en plastique ! Le mois prochain sera consacré à la technique qui permet d’obtenir une pièce en couleur !

Si vous ne voulez rater aucun de mes articles : inscrivez-vous à la newsletter (1x/mois) sur mon site www.auxmerveilles.be ou rejoignez ma page facebook !

Advertisements

10 thoughts on “Impression 3D : 3 techniques pour faire du plastique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s