L’impression 3D : introduction

Impression 3D d'un objet via l'imprimante Cube !
Impression 3D d’un objet via l’imprimante Cube.

3D printing, impression 3D et imprimantes du « futur », tout le monde en parle, mais qu’est-ce que c’est réellement ? Je profite de ce 1er mardi du mois consacré à une technologie pour vous faire un bref aperçu de l’impression 3D.

Différences entre impression 3D et centre d’usinage

Je vous ai beaucoup parlé de Roland, mon petit centre d’usinage 3 axes :

La confusion est facile entre les centres d’usinage et les imprimantes 3D, voici LA différence : une imprimante 3D crée un objet en ajoutant de la matière (méthode additive), un centre d’usinage crée un objet à partir d’un bloc de matière brute duquel il enlève des parties avec un outil (méthode « créatrice de copeaux » ou méthode « soustractive »).

additive manufacturing : ajout de matière
En impression 3D : on ajoute de la matière !

Comment ça marche ?

Impression 3D !
Impression 3D !

En partant d’un fichier en 3 dimensions, l’imprimante vous réalise l’objet : Magique ! On appelle cela une imprimante 3D car, quand vous envoyez une image à votre imprimante de bureau, elle vous réalise une belle feuille de papier colorée sans que vous n’ayez « rien » à faire !

Comment cela fonctionne ? Tout comme votre imprimante de bureau transforme votre photo en des milliers de « mini-points » de couleurs, l’imprimante 3D transforme votre objet en des milliers de couches qu’elle ajoute l’une au dessus de l’autre ! Plus l’imprimante est de qualité, moins on voit les couches !

Impression 3D sur du sucre : on ne voit presque pas les tranches !
Impression 3D sur du sucre : on ne voit presque pas les tranches !

Méthode additive ? Couche par couche ? Kessako ?

Tous les objets peuvent êtres vus comme une succession de couches (tranches) !
Tous les objets peuvent êtres vus comme une succession de couches (tranches) !

La technologie se base sur l’idée suivante : n’importe quelle forme, même la plus complexe possible, peut être vue comme une succession de couches (layers en anglais).

La machine n’imprime donc pas l’objet « en  une fois », mais imprime toute une série de couches les unes sur les autres !

3D printing, impression 3D, le coq wallon
Le Coq Wallon : http://www.lecoqwallon.com est réalisé par impression 3D avec du métal ! On le voit ici à un état intermédiaire et les couches sont bien visibles !
impression 3D, 3D printing, layers, additive manufacturing
Les objets réalisés en impression 3D sont reconnaissables à leurs couches successives !
Impression 3D d'un objet via le Replicator
Impression 3D d’un objet via le Replicator

Vous avez compris le principe ?

Quelques vidéos  :

Les matériaux ? les technologies ? Où et comment imprimer ?

Tout ceci fera l’objet des articles suivants (tous les 1er mardi du mois) !

Si vous avez aimez cet article, partagez-le sur facebook !

Advertisements

8 thoughts on “L’impression 3D : introduction

  1. Un article très bien fait et accessible, bravo 😉
    Si la place de l’impression 3D est certaine dans l’industrie (notamment pour les pré-séries), je me pose souvent la question de l’imprimante 3D pour les particuliers… mais nul doute que le loisir de création de bijoux et autres petits accessoires de décos valorisera démocratisera l’impression 3D dans les foyers des passionnés. Des machines comme la buccaneer vont largemnt contribuées à cette large diffusion

    l’avenir nous le dira !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s